• Des goûts et des couleurs.

     

    Des goûts et des couleurs, on ne discute pas. J’ai donc préféré en faire une chanson dont l’acteur principal est un spécialiste : un peintre…
    L’orchestration est jazzy, avec les instruments qui vont avec : rythmique à la guitare jazz, piano électrique Rhodes, orgue Hammond, contrebasse, batterie au balais, et sax.

     

     Des goût et des couleurs, paroles et musiques B.Leroux.

    1

    Elle avait les yeux azur,

    Je voulais tenter ma chance,

    Mais je n’étais pas très sûr,

    J’en avais le teint garance,

    La timidité, c’est dur,

    Et à vrai dire j’étais vert

    De peur devant sa froidure,

    Grelottant comme en hiver.

     

    Pourtant, ses lèvres incarnat

    Dans un visage céruse

    Fascinait mon regard à

    Tel point que j’n’avais d’excuse

    A ne pas me déclarer

    Que son regard noir de jais

    Qui me faisait pâlir comme

    Si je tombais dans l’vert pomme.

     

    Bleu indigo et violet,

    Rouge, orange, vert Cæruleum.

     

    2

    Un jour, mon destin fournit,

    Jour à marquer d’une croix blanche,

    Un prétexte en or massif :

    Je suis peintre du dimanche,

    Et je cherchais un modèle,

    Elle se présenta chez moi

    Avec ses ch’veux mirabelle,

    A moins qu’ça ne soit chamois.

     

    Son académie d’albâtre

    Fit s’affoler mon pinceau,

    Des reflets, ombres bleuâtres

    Magnifiaient ce beau tableau,

    Pour mon projet d’huile et toile,

    Cyan, magenta, jaune et noir,

    Je craignais l’échec fatal

    Dans un magma caca d’oie.

     

    Rouge, jaune, blanc boréal,

    Violet, indigo, bleu roi.

     

    Instrumental

     

    Suburnst, hot rod, black gloss,

    Daphne blue, Olympic white.*

     * Couleurs des guitares Fender.

    3

    Cependant, ses beaux yeux pers

    D’une nuance céruléenne

    N’étaient pas des plus experts

    Car elle était daltonienne,

    Et pendant que mes pinceaux,

    En des arcs-en-ciel troublants,

    Eclataient sur le tableau,

    Elle pensait en noir et blanc.

     

    Et, espérant ses faveurs,

    Quand je lui montrai la chose

    Explosant de mille couleurs

    Elle resta de marbre rose,

    Son regard soudain très dur,

    Devenu bleu électrique,

    Elle dit : « j’aime pas la peinture

    Je préfère la musique. »

     

    Grège, taupe, et même noir pur,

    Gris souris et blanc arctique.

     

    Gris souris, blanc arctique,

    Taupe, grège, et même noir pur.

    « Moi aussi. »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Janvier à 17:03


    Une palette de couleurs bien agréables à voir et à écouter par cette grisaille de janvier… le joli modèle avoue préférer la musique à la peinture… avec toi, cela tombe plutôt bien… on peut imaginer une suite à l’histoire… en rosissant, ou pas…

     

     

      • Mercredi 9 Janvier à 17:16

        Hélas je n'ai pas ce talent... Je parle de peinture, bien sûr!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :