• Mode d'emploi.

    Vous croyez savoir planter un clou dans un mur. Mais quand vous aurez lu ce mode d’emploi traduit du japonais, du russe et de l’hébreu, vous comprendrez que vous ne saviez pas. Et que votre maison est à reconstruire…

    Sons échantillonnés, piano, basse, guitares et harmonicas martèlent this vérité, hammer cette truth.

     

    "Mode d'emploi", paroles et musique Bernard Leroux,

    aout 2018.

    1)

     

    Se munir d’un marteau et clou,

     

    Et probablement escabeau.

     

    Prendre par poignée le marteau,

     

    Se placer de façon que z’yeux

     

    Soit au niveau de tête du clou.

     

    Tenir le clou avec doigts deux,

     

    Pouce et auriculaire dessous,

     

    Et trois autres doigts ci- dessus,

     

    Pieds légèrement écartés sur

     

    De le sol ou l'escabeau.

     

    2)

    Pour amorcer, tiens le marteau

    A proximité de la cible

    Meilleure la précision possible.

    Frappez par insensiblement.

    Une fois que le clou tient fort

    Les mérites dans le support,

    Lâchez et reculez la main

    Sur le manche de la marteau

    Entre les bouts, à mi chemin

    Puis frappez bien plus fortement.

     

    3)

    Alors se munir d’Arnica,

    De compresse et de sparadrap

    Enduire la doigt d’arnica et

    Soigneusement envelopper.

    Et relever la escabeau,

    Pour niveau du trou ait des yeux.

     

    Si besoin, prendre du mortier,

     

    Une truelle et d’un peu d’eau.


    Rebouchez et laissez sécher

     

    Et recommence juste au milieu.

     

     

    4)

     

    Fournir à un peu de perceuse

     

    Percussion munie d’un foret.

     

    Ayez l'œil sur place pour forer.

     

    Amorcer trou par la tourneuse

     

    De l’extrémité du foret

     

    Appuyer en faisant tourner

     

    La perceuse rapide sur elle-même.

     

    Cesser dès que voyez fumée

     

    Sur le mur ou dans la perceuse.

     

    Soignez blessures éventuelles.

     

     

    5)

     

    Après les premiers soins et les

     

    Rendez-vous qui est médical,

     

    Rebouchez le trou comme normal.

     

    Louer de chantier burineuse

     

    Et une bétonnière de loyer.

     

    Mettre casque sécurité.

     

    Gardez téléphone allumé

     

    Dans une poche bien fermée.

     

    Tenez burineur mitrailleuse,

     

    Faites la prière et appuyez.

     

     

    6)

    Tentez sortir vous des décombres,

     

    Si pas possible un proche appelez

     

    Avec le cellulaire portable,

     

    Si vous vous supposez blessé,

     

    Appelez service médical

     

    Ou encore les brigades pompiers,

     

    Si vous succès de relever,

     

    Chargez bétonnière de mortier,

     

    Construire nouvellement maison.

     

    Par l’échafaudage commencez.


    Pour cela,

    se munir d’un marteau et clou…

    « Pas le choix.Psychanabysses. »

  • Commentaires

    1
    alain
    Lundi 20 Août à 18:42

    Bricoler pendant les vacances peut s'avérer périlleux...

    Mieux vaut faire de la musique, qui, secondairement peut adoucir les meurs alors que le marteau et les clous risquent d'alourdir les meubles.

    Ton gros délire, sans doute inspiré par des notices traduites de traductions aléatoires m'amène d'autre réflexions.

    Tiens, une des notices que j'ai vue dernièrement disait : "assurez-vous d'avoir bien compris la notice ; si vous n'êtes pas sûr d'avoir  bien compris la notice, assurez-vous le concours de quelqu'un qui pourra assurer avoir compris la notice...". Joli, non ?

    (Au fait, ça rappelle les alertes météos : comme il leur est reproché de n'avoir pas fait d'alerte rouge lors de la dernière catastrophe, on a maintenant droit à une alerte rouge à la moindre crainte ; résultat, plus personne ne s'inquiète d'une alerte rouge, puisqu'en général il ne se passe rien.

    Sauf quand il se passe une catastrophe, auquel cas la météo peut dire "on avait pourtant bien fait une alerte rouge" !Et personne n'en a tenu compte !)

    Donc, moralité :

    1) trop d'info tue l'info.

    2) puisque le principe de précaution régit tout, et que plus personne n'est prêt à accepter qu'un risque n'ait pas été anticipé, on est tous prévenu de absolument tout ce qui pourrait se passer : on n'a qu'à s'en prendre qu'à soi-même si, malgré le danger extrême qui consiste à vivre (qui, soi dit en passant, est très dangereux puisque ça se finit toujours mal), bref, si malgré tout on accepte le danger qui consiste à vivre, alors il ne faudra pas se plaindre qu'il se passe quelque chose !

    Nous voilà bien prévénu §

    Bises

      • Lundi 20 Août à 19:30

        Oui, j’ai d’ailleurs l’intention de publier ici le mode d’emploi de ce site, où je préviendrai l’internaute que "toute maladie mentale consécutive à la lecture de mes enregistrements peut se prévenir en coupant le son de son ordinateur, et en se munissant de bouchons d’oreilles certifiés par la norme iso 90001/2000. Si vous n’avez pas compris, assurez-vous le concours d’une personne non-con."

    2
    Dimanche 26 Août à 10:55

    Cela me rapelle un des premiers items du test psychotechnique passé, il y a bien longtemps ..., lors des "trois jours" précédant le service militaire... il y avait un clou et il fallait sélectionner un outil, le choix était un marteau ou une scie... Chacun peut se souvenir de ce genre de moments vécus et de certains épisodes Ikaesques... une chanson que je vois bien en clou du spectacle pour un futur concert...  

    3
    Dimanche 26 Août à 11:44

    Oui, et puis composer une "scie", ça peut rapporter gros. Mais il faut faire attention de ne pas trop enfoncer le clou.

    4
    Mardi 28 Août à 10:47

    J'adore !
    je suppose que c'est (presque) du vécu
    ... sauf peut-être pour le final !
    faire des mots croisés me semble beaucoup moins dangereux
    ... sauf si on met le fauteuil sous une échelle !
    bonne journée
    amicalement
    Bernard

      • Mardi 28 Août à 11:54

        Oui c'est du vécu: je fais souvent des mots croisés, mais seulement à l'horizontale, le vertical me donne le vertige...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :