• Les couloirs.

    Les couloirs.Quelle que soit notre vie, nous en passons une partie dans des couloirs. Ceux du quotidien, mais ceux aussi du temps qui nous mènent d’un âge à l’autre :

    la vie est comme un couloir qui mène à d’autres couloirs.


    Un des rythmes du blues, le « shuffle », pour cette chanson, avec « steel guitar », guitares électriques rythmiques, basse, batterie, piano électrique et orgue Hammond.

     

     

     "Les couloirs", paroles et musique B.Leroux, mai 2019.

    1

    Un jour tu t’es coulé dans ton premier couloir, vers la lumière,

    Y’avait pas l’choix fallait avancer, pas moyen d’faire marche arrière,

    Jusqu’à présent t’avais été bien au chaud et tout était normal,

    Et tout a coup on t’a emmené dans un couloir d’hôpital,

     

    ref

    Allez va, c’est par là, Allez va, tu sais pas

    Allez va, où ça va…Tant pis pour toi,

     

    2

    Après t’en a passé du temps à courir dans l’ couloir de l’école,

    Des heures assis dans des locaux qui sentaient l’eau d’javel et la colle,

    Des couloirs pour les cours, des couloirs vers les cours en courant toujours,

    Les couloirs des années qui menaient tu savais pas quand à l’amour.

     

    Allez va, c’est par là, Allez va, tu sais pas

    Allez va, où ça va…Tant pis pour toi,

    … Ou tant mieux pour toi.

     

    3

    Les couloirs de la fac, les couloirs du métro et du RER,

    Les couloirs des bureaux, des impôts, des supermarchés linéaires,

    Les couloirs des bus et des centres commerciaux tentaculaires,

    Les couloirs qui te dirigent là où ils veulent sans en avoir l’air.

     

     ref

     

    4

    La vie c’est une sorte de couloir qui mène à d’autres couloirs,

    De la vie à l’amour à la mort et de la lumière au noir,

    Entre les deux il reste un peu de temps pour vouloir croire à l’espoir,

    Ou peu importe à quoi l’important c’est d’avoir cru en son histoire.

     

     

    Tant pis pour toi, Ou tant mieux pour toi, Ou tant pis pour moi, Ou tant mieux pour moi.

    « Ados à dos.La chanson de Simon Dame. »

  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Mai à 17:32

    Des éléments de passage... comme nous...

    2
    alain
    Mardi 7 Mai à 15:47

    La petite lumière au bout du couloir, c'est celle qui nous à guidé à notre naissance ?

    Couloir étroit dont on s'est sorti en changeant d'état, jusqu'à un autre couloir qui nous attend, parait-il, à la fin du chemin, une autre lumière au bout d'un autre couloir.

    Et entre temps ceux que l'on a suivi, emprunté, et ouvert pour que d'autres nous suivent, ou au contraire, qu'on a soigneusement refermé derrière nous pour que personne n'y aille plus.

    Cool la steel guitar !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :