• La dette ostéo-tendineuse.


    La dette ostéo-tendineuse.J’ai mal au dos comme 90% de mes compatriotes.
    Autant dire que je suis comme tout le monde, et je le dis dans cette chanson prophylactique : jeunes gens, attention, le travail, c’est mauvais pour la santé ! Un jour, 90% d’entre vous paieront la note…

    Arrangement jazzy pour cette chanson avec basse, batterie, banjo, piano, guitares « manouches », flûte de pan, guitare jazz et ensemble de saxos.

     

     "la dette ostéo-tendineuse", paroles et musique B.Leroux,

    janvier 2019.

     

    1

    J’ai mal partout, d’la tête au pied

    J’ai mal partout j’ai mal comme un estropié,

    J’ai mal aux épaules et aux avant bras,

    J’ai mal à la colonne de haut en bas,

     

    J’ai mal à la tête, à la mâchoire, au cou,

    J’ai mal aux hanches et j’ai mal aux genoux,

    J’ai mal aux pieds, aux orteils ça m’rend fou,

    J’ai mal au dos, aux lombaires et partout,

     

    Alors j’ai été voir un spécialiste.

     

    ref :

    C’est la dette ostéo-tendineuse,

    Personne ne pourra y échapper,

    C’est la crise cartilagineuse,

    Un jour il faudra la payer.

     

    2

    Le docteur dit : « faut passer des radios »,

    le radiologue dit : « faut passer un scanner »,

    Le kiné dit : « faut travailler les abdos »,

    L’ostéopathe : « j’vais vous débloquer les nerfs »,

     

    L’acuponcteur dit : « le yin, le yang »,

    L’homéopathe : « prenez du perlimpinpin »,

    Le psy me dit un truc dans sa novlangue,

    Le naturopathe d’embrasser les sapins,

    Alors j’ai compris de quoi on causait :

     

    ref.

    C’est la dette ostéo-tendineuse,

    Personne ne pourra y échapper,

    C’est la crise cartilagineuse,

    Un jour faudra y passer.

     

    Instrumental

     

    Ref.

     

    3

    T’as mal partout parc’ que t’es vieux,

    T’as mal partout jusque dans le fond des yeux,

    T’as mal à cause des excès de travail,

    T’as mal pour mériter une médaille,

     

    Le travail c'est mauvais pour la santé,

    Quand t’étais jeune tu en as abusé,

    Alors n’oublie pas de dire aux gamins

    Que s’ils bossent trop ils le paieront demain.

     

    ref :

    C’est la dette ostéo-tendineuse,

    Certains pourraient y échapper,

    C’est la crise cartilagineuse,

     

    Ne te laisse pas rattraper.

    « Jardin de roses.Elle divorce. »

  • Commentaires

    1
    Mardi 29 Janvier à 16:00

    Avec un tel nom, c'est forcément grave... on le comprend bien en écoutant ta chanson... une dette qui occasionne bien des déficits physiques... hormis pour certains rentiers particulièrement bien soignés, l'excès de travail peut nuire à la santé, surtout si à cela s'ajoute un autre facteur de risques : l'accumulation des années... 

    2
    alain
    Mardi 29 Janvier à 23:49

    En voilà un titre qui pulse...

    Ça donne envie de vieillir en gardant la pêche comme ça, et en évitant d'aller voir des spécialistes, qui n'y pourront rien de toute façon, mais qui aiment bien faire leur métier !

    Moi j'aime bien les spécialistes qui aiment bien que les malades aiment bien avoir des trucs de travers...

    Gardez la santé !

      • Mercredi 30 Janvier à 12:11

        ...des spécialistes un peu spécieux...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :