• Une autoroute la nuit.

    "Beauty is in the eye of the beholder" (La beauté est dans les yeux de celui qui regarde.) a dit Oscar Wilde. Je trouve les autoroutes très laids le jour mais somptueux la nuit, surtout à l’abord des grandes villes quand elles sont éclairées. Cette chanson ne dit rien d’autre, elle est surtout instrumentale. Basse, batterie, guitares et orgue sont de la partie, mais aussi un travail sur des « saxophones » qui, eux, sont parfaitement synthétiques… 

    "Une autoroute la nuit", Bernard Leroux dec. 2016.

     

    Que c’est beau une autoroute la nuit

    Et les lumières sur la route qui luit,

    Que c’est beau une autoroute la nuit,

    Il y a déjà longtemps que je conduis,

    Que c’est beau une autoroute la nuit,

    Je me sens seul personne ne me suit,

    Je ne sais même pas quand je suis parti,

    Si je m’approche ou m’éloigne de Paris.

     

    Que c’est beau une autoroute à l’aurore,

    Quand le soleil n’éclaire pas encore,

    Que c’est beau une autoroute à l’aurore,

    Entre les étoiles et les météores,

    Que c’est beau une autoroute à l’aurore,

    Je sens la fatigue dans tout mon corps,

    Vers quoi je vais je ne sais pas encore,

    Vers quel amer ou vers quel sémaphore ?

    « Hit the road, Nick.Rue de la folie. »

  • Commentaires

    1
    Patricia
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 20:15

    Salut Bernard, j'aime beaucoup cette chanson !

    Le rythme est Excellent !!

    Bises

    Patricia

      • Vendredi 16 Décembre 2016 à 22:05

        Oui, c't'excellent, ça! happy

    2
    Vendredi 16 Décembre 2016 à 22:11

    Alain :

    ha, en voilà un titre bien hypnotique, qui résonne comme son sujet : l'autoroute est là, sous nos yeux, avec cette constance, la route, les bas côtés, les panneaux, et les circonstances, les paysages, les attardés, les furieux, les surprises...

     

    Tout ça dans une exécution incisive et lancinante qui nous fait même oublier la destination...

     

    Comme cette chanson qui fait un peu oublier qu'elle pourrait dire quelque chose d'autre, plus profond. Mais comme tu le dis toi même, y a rien de plus que de célébrer un moment entre deux, qui mènera bien là où il ira.

     

    Sans oublier les sax de toute beauté !

     

    Bises

    3
    Samedi 17 Décembre 2016 à 13:02

    A la route toute la sainte journée, tu préfères l’autoroute, la nuit … le choix de l’esthétique … et d’une conduite musicale que tu maîtrises  parfaitement … pour dire ce que nous sommes ... des lucioles sur un chemin mal éclairé …

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :