• Raconte-moi.

    La dictature des marchands.

    Illustration : Doisneau, « Amour et barbelés ».

     

    Après les grandes guerres, certains se sont peut-être demandé pourquoi avoir des enfants, si c’est pour qu’ils servent de chair à canon. Aujourd’hui, nous pouvons nous poser la même question, cette fois parce que nos enfants sont en train de devenir des variables d’ajustement pour les multinationales, dirigées par des dictateurs dont le pouvoir dépasse celui des chefs d’état. Mais, même sous les bombes, l’amour triomphe toujours…

    Pour ce texte, un habillage jazzy à base de piano-basse-batterie aux balais, avec ensuite des guitares folk, du Fender Rhodes, de l’orgue Hammond, des cordes, et des soli de guitare folk et Epiphone jazz.

     

    Paroles et musique : Bernard Leroux

     

    Puisque c’est le règne des bateleurs de foire

    Qui nous disent comment vivre et ce qu’il faut croire,

    Puisque nous ne naissons que pour les enrichir

    Et qu’ils ont acheté même notre avenir,

     

    Puisque nous ne pouvons plus faire autrement

    Que de collaborer à ce grand changement

    Qu’il n’y a plus que l’économie, et le marché

    Qu’ nous n’sommes plus citoyens, que nous sommes tous fichés,

     

    Raconte-moi pourquoi tu es né,

    Et est-ce qu’il avait prévu ça

    Le jour où, pour l’éternité,

    Il a pris ta mère dans ses bras ?

     

    2

     

    Puisque le monde entier est devenu musée

    Parce que nous ne voulons plus voir ce qu’il est,

    Puisqu’ils ont détruit ce qui faisait la vie,

    L’amitié et l’amour, et le travail aussi,

     

    Puisqu’ils ont transformé les villes en boutiques

    Et puisqu’ils ont tout sali, même l’Atlantique,

    Et puisque les campagnes sont des usines à blé

    Et que les gens étouffent sous le béton armé,

     

    Raconte-moi pourquoi tu es né

    Et est-ce qu’il avait prévu ça

    Le jour où, pour l’éternité,

    Il a pris ta mère dans ses bras ?

     

    3

    Et puisqu’ils ont bien compris ce qu’il faut nous dire

    Pour que nous fassions exactement ce qu’ils veulent,

    Puisque nous regardons la lucarne mentir

    Que leurs bases de données s’alimentent toutes seules,

     

    Et puisqu’ils ont gagné la guerre économique

    A défaut de larguer leurs bombes atomiques,

    Puisqu’il paraît que maintenant les jeux sont faits

    Qu’on n’y reviendra plus, que tout est consommé,

     

    Raconte-moi pourquoi tu es né

    Et est-ce qu’il avait prévu ça

    Le jour où, pour l’éternité,

    Il a pris ta mère dans ses bras ?

     

    Instrumental

     

    4

    Mais puisque tout l’avenir n’est jamais écrit,

    Et puisque malgré eux nous sommes toujours en vie,

    Et puisque ce vieux monde est déjà condamné

    Et qu’il agonise asphyxié par ses fumées,

     

    Puisqu’il suffit qu’une femme et un homme s’aiment

    Pour que le printemps vienne, pour une nouvelle scène,

    Puisque toujours les fleurs renaissent au printemps,

    Après la grande peur, enfin viendra le temps

     

    Où tu sauras que tu es né,

    Parce qu’il avait compris ça,

    Et tu sauras enfin pourquoi

    Il a pris ta mère dans ses bras.

    « Bobeauf.Les gens normaux. »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 16 Mars 2016 à 19:53

    Chapeau bas,excellente chanson,a tous les niveaux !

    2
    Vendredi 18 Mars 2016 à 12:12

    WAOUH !!!!!!!!!!!!!! Je técris ce commentaire et je la réécoute..........c'est juste sublime .......tout est beau.......texte voix musique ......

    Vraiment j'adore ......je vais piquer ma tablette et la réécouter dans mon bain .....C'est émouvant en plus ... je pourrais en rajouter encore .....mais c'est inutile !!!  Vraiment.......................... cool cool cool..........

      • Vendredi 18 Mars 2016 à 14:00

        Merci, Christy, c'est vraiment important de savoir que quelqu'un apprécie...smile

      • Vendredi 18 Mars 2016 à 14:13

        Il ne peut pas en être autrement !!! J'espère que tu as lu mon mp

    3
    Vendredi 18 Mars 2016 à 12:59

    Ben zut alors...je suis sur mon mini iPad....j'ai les paroles sous les yeux...mais pas la barre qui permet d'écouter....je ne sais pas pourquoi ....je préfère te le signaler.....

      • Vendredi 18 Mars 2016 à 14:15

        Heu...dommage, mais je sais à peine ce que c'est qu'un minipad, et sur ce sujet je crains de ne savoir que faire...wink2

      • Vendredi 18 Mars 2016 à 14:23

        Moi non plus je n'y connais rien mais c'est frustrant aucune barre bleue n’apparaît nulle part ...je viens d'y retourner pour être sur de ce que je disais ......sur les autres chansons non plus......on ne peut que lire les textes....c'est bien dommage.....demande à ceux qui ont des tablettes si c'est pareil pour eux.....si c'est le cas ça vaut le coup de demander de l'aide à ekla ....

    4
    Vendredi 18 Mars 2016 à 18:46

    Ton talent ne connaît pas l’austérité, cette nouvelle superbe chanson le démontre clairement !

     

    Bravo Bernard !

    5
    Samedi 19 Mars 2016 à 22:45

    Je n'ai pas résisté avant d'éteindre mon ordi à passer chez toi  .....Bon dimanche !!! Je vais bientôt la connaitre par cœur !!! J'adore ce refrain...il éveille quelque chose en moi que je ne sais pas définir ...

    6
    Elisa
    Mardi 29 Mars 2016 à 16:14

    Une Belle  Ode  ...pour s'abandonner....à l' Amour!...et à  l' Espoir!....

    7
    Mardi 12 Avril 2016 à 20:55

    Quand on constate que les grands "clivages idéologiques" consistent aujourd’hui à être pour autoriser le travail du dimanche 8, 10 ou 12 fois par an, voire plus … on peut se dire que … ça va être dur !!  

     

    J’ai déjà écrit que je trouvais cette chanson magnifique … je voulais juste te le redire !

    8
    Mardi 12 Avril 2016 à 21:03

    raconte nous encore ...........bises

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :