• Ils se souviennent.

    Ils se souviennent.Nous sommes (toujours) après la fin du monde (voir chansons précédentes). Cette fois, la situation est décrite par un adolescent, dont le discours s’entrechoque avec celui des adultes. La catastrophe révèle une inversion des valeurs : le discours adolescent, superficiel, devient plus « raisonnable » que celui des adultes, devenu vide de sens…

    La basse et la batterie sont en avant, avec du piano électrique, de la guitare électrique en rythmique et en solo, puis des cuivres.

     

     Ils se souviennent, paroles et musique B.Leroux 30/09/17

    1

    C’était avant le final,
    Quand j’ai cessé d’être un enfant,

    On m’a dit, et c’est normal,

    Qu’je devais écouter les grands.

    C’est l’avenir idéal

    Diplômes, emploi, et de l’argent.

     

    Fais tes devoirs,

    Fais pas d’histoires,

    Fais c’qu’on te dit,

    Pas de soucis,

    Passe ton bac d’abord,

    Sois le plus fort,

    Sois rigoureux

    Et tu seras heureux.

     

    2

    Mais moi je voulais plutôt

    Un jour avoir une amie,

    Et aussi une moto,

    De l’argent et des potes aussi,

    Tout ça était dérisoire

    Mais il y avait de l’espoir.

     

    Ce que tu veux

    C’est pas sérieux,

    Pas d’avenir

    Dans tes désirs,

    Vois un peu plus loin,

    Fais-toi un destin,

    Les rêves d’ados

    C’est vraiment très idiot.

     

    3

    Et de fêtes en soirées

    Bien poudrées et bien arrosées,

    Tout s’en allait en fumée

    En nous quelque chose souffrait,

    On pressentait le pire

    Certains n’avaient plus avenir.

     

    Ca mène à rien

    Toutes ces pilules,

    Tous ces machins,

    Reste dans ta bulle,

    Jeux vidéo

    Et placebos

    Peuvent pas guérir

    Ce qui te fait souffrir.

     

    4

    Tout a changé peu à peu,

    Les anciens n’y comprenaient rien,

    Ils disaient qu’ça irait mieux,

    Nous savions qu’ça servait à rien.

    Certains sont morts bien trop tôt,

    Chez eux ou dans les hôpitaux.

     

    Qu’est ce que je fais,

    Sniffeur de came

    Ou bien dealer

    A Amsterdam,

    Ou bien je meurs

    Sur l’macadam,

    J’ai pas trop l’choix

    Si j’veux payer mon toit.

     

    5

    Maintenant ils se souviennent

    Celles et ceux qui sont encore en vie,

    Et ils me font de la peine

    Quand ils disent leur nostalgie.
    Dans ce temps là c’était bien :

    Personne ou presque n’avait faim.

     

    J’ai une moto

    Que j’ai volée

    Dans un ghetto

    Abandonné,

    J’ai une amie,

    C’est effrayant,

    Quoi qu’il arrive,

    On n’aura pas d’enfants.

    « Elle se souvient. »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Octobre à 09:47

    Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir... et, tant qu'il y a une mémoire, il y a de la vie... conjuguons nos espoirs... !

    2
    Dimanche 29 Octobre à 18:35

    Bonsoir ami musicien,

    une superbe composition ! un texte intéressant !

    j'aime beaucoup, le son est bon, les arrangements sont bons !

    du bon travail de création

    bien amicalement

    claude smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :