• Histoire du côté ouest.

    Histoire du côté ouest.Cette chanson met en scène l’éternel jeune couple opposé à son milieu, tels Roméo et Juliette ou Tony et Maria dans le « West Side Story » (histoire du côté ouest) de Léonard Bernstein. Mais ici, l’histoire est contemporaine : la jeune fille est d’un milieu musulman intégriste, alors que le jeune homme est né dans la cathosphère. Il ne s’agit pas ici de prendre parti pour une ou l’autre famille, mais de montrer que c’est l’intolérance qui fait d'eux les victimes de l’éternelle bêtise humaine. Pour ce thème romantique, j’ai choisi la guitare espagnole, fille du « oud » arabe et du flamenco andalou, le piano et la basse.

     

    "Histoire du côté ouest", Bernard leroux, Juillet 2017.

    1

    Quand il sortait de son lycée

    Avec ses compagnons de classe,

    Il croisait les gens du quartier,

    Regardait les filles en face,

     

    Et certains de ses camarades

    Critiquaient la tenue des femmes

    Qui, cachées derrière leur hijab,

    Evitaient leurs regards en flammes.

     

    2

    L’une d’elles incarnait la grâce,

    Et la liberté de ses gestes

    Sublimait la femme qui passe,

    Une beauté, une princesse,

     

    Sa longue robe masquait à peine

    Les courbes de la jolie brune

    Et il tomba amoureux d’elle

    Osa lui dire, un soir de lune.

     

    3

    Elle avait l’âge ou l’on accepte,

    A corps défendant, les principes

    De sa famille, ou de sa secte

    De son armée, de son équipe,

     

    Il était d’une famille riche

    Ou l’on juge sur le faciès,

    Un de ces milieux ou on triche

    Et demande pardon à confesse.

     

    4

    Ils se rencontrèrent et s’aimèrent,

    Jurèrent que c’était pour toujours

    Dans cette rue, sous les réverbères.

    C’est la loi du premier amour.

     

    Mais c’était compter sans le frère

    Qui, sur un ton autoritaire,

    Lui donna l’ordre de rentrer

    Au nom d’un mariage arrangé.

     

    5

    Le frère de la jeune vestale,

    Près du collège catholique,

    Fut tabassé par une clique

    Qui l’envoya à l’hôpital,

     

    Et osa signer son fait d’armes

    Sur un mur, d’une croix gammée,

    Pendant que la jeune fille en larmes

    Contre son gré, fut mariée.

     

     Instrumental

     

    6

    Pas de morale à mon histoire,

    Une défaite, pas de victoire,

    Mais deux victimes expiatoires

    De deux religions étouffoir,

     

    Roméo et Juliette existent

    Et existeront près de nous

    Tant qu’il y aura des intégristes

    Des imbéciles, et des gourous.

     

    Roméo et Juliette existent

    Et existeront après nous

    Tant qu’il y aura des fascistes

    Des prophètes, et des gourous.

    « Polka orthographique.Sax à piles. »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Juillet à 11:36

    Dieu est Amour ... dit-on ! Certains murs immatériels paraissent infranchissables et plus solides que les murs de pierre ou de béton ... nous parvenons à les ériger nous-mêmes avec des principes imaginés ou des considérations sommaires... nous interdisant parfois la possibilité de vivre de belles choses ...

    été 70, quinze ans, vacances en Bretagne, dans une salle de cinéma avec copines et copains, West Side Story à l'affiche et ce refrain ... Maria... Maria... le début de la quête ... ah, saleté de nostalgie !

    Bravo Bernard, c'est une belle adaptation pour un thème, hélas, éternel !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :